Nous avons déclaré la guerre à la Terre

Ces actes de terrorisme visent à réduire nos espoirs. L’ennemi cherche à nous miner de l’intérieur. Il cherche à nous montrer sa toute puissance. A nous faire croire à sa toute puissance en nous attaquant à l’intérieur de nos frontières, en s’en prenant à nos populations innoncentes, à nos civils, à nos enfants. Mais nous ne nous laisserons pas faire. Nous ne laisserons pas ces actes barbares nous atteindre. Nous traquerons sans relâche les coupables. Nous n’aurons pas de repos tant que leurs têtes ne pendront pas aux portes de nos cités!

Douze mille innocents ont péri aujourd’hui. Des hommes, des femmes, des enfants. Des jeunes et des vieillards. De toutes les classes sociales et de toutes les ethnies. Ceux qui ont fait ça ont agi sans discrimination. Ils nous envoient un message clair: c’est à notre Nation toute entière qu’ils s’en prennent. A l’humanité toute entière!

Les laisserons-nous agir impunément ?

Baisserons-nous les bras face à leur lâcheté ?

Laisserons-nous les barbares nous prendre notre liberté ? Cette liberté pour laquelle nos ancêtres se sont battus si courageusement !

Non!

Trop longtemps nous avons vécu dans la peur, dans la souffrance. Je dis stop! Cela a assez duré. L’Empire du Mal ne nous vaincra pas. Nous vaincrons. Nous serons plus forts!

Nos ennemis avancent à couvert mais nous les affronteront le visage au clair, le regard fier et l’arme au poing. Comme le peuple conquérant que nous sommes.

Nous battrons le tambour longtemps avant notre arrivée, pour les prévenir de notre détermination. Nous hisserons nos drapeaux au sommet de nos cités pour leur rappeler que nous approchons. Que leurs attaques ne nous intimident pas mais nous renforcent.

Jamais! Jamais la terreur ne nous empêchera d’agir. Avons-nous peur ? Perdrons-nous certaines batailles ? Sacrifierons-nous nos héros ? C’est inévitable. Mais ce n’est pas le nombre de batailles que nous perdrons qui compte, c’est le nombre de batailles que nous remporterons!

Je le déclare aujourd’hui: nous entrons en guerre contre la Terre.

Nous refusons de laisser les éléments nous chasser de nos maisons, nous voler nos enfants et réduire à néant nos efforts de bâtisseurs.

Nos pères, nos grands-pères ont construit ces villes que la nature réduit aujourd’hui à néant. Il est temps que cela cesse.

Il est temps d’en finir avec les tsunamis, les éruptions volcaniques, les tremblements de terre. Nous refusons de laisser les éléments nous dicter leur loi.

Nous n’aurons de relâche que lorsque nous aurons déraciné chaque arbre, asséché chaque Océan, réduit en poussière chaque montagne.

Nous n’aurons de repos que lorsque nous aurons abattu chaque cerf, chaque loup, chaque ours.

Nous ne déclarerons notre victoire que lorsque nous aurons effacé de la surface du globe chaque moustique, chaque guêpe, chaque abeille.

Trop d’enfants meurent sous leurs attaques.

Certains nous accuserons d’irréalisme: comment pouvons-nous espérer vaincre la Terre ? Elle est partout ? Elle nous entoure!

D’autres nous reprocherons de ne pas voir qu’elle nous nourrit, que nous avons besoin d’elle et que nous devons vivre en bonne entente.

Ce sont eux les utopistes! Les irréalistes! Comment peuvent-ils croire qu’une chose assez insensible pour tuer 200.000 innocents en une seule vague est capable de vivre en bonne entente avec nous ?

Nous la contraindrons. Elle pliera face à notre loi ou disparaîtra. Nous prenons les armes aujourd’hui et les nations qui ne seront pas avec nous serons contre nous.

Dieu bénisse l’Amérique et le reste de l’humanité!

Anaël Écrit par :